Rechercher

Du glyphosate dans ta chatte. STOP !


On va parler ici d'alternatives aux protections jetable, et d'hygiène intime !

photo : Kimber Beck





Ne mérite t on pas, dans notre intimité la plus intime, cette partie de notre corps si profonde et fragile, de la douceur et de l'amour ?

Oui ? Alors arrêtons d'imposer, d'infliger à nos organes génitaux, des SUBSTANCES DANGEREUSE




source : OMS





Car oui, aux serviettes et tampons hygiénique jetables, il existe des alternatives, qui clairement aujourd'hui peuvent ne plus s'appeler des alternatives tant ça se répand et devient la norme ! Mais il faut pour cela, être prêt à de l'ouverture d'esprit et à un poil de changement.


Les protections du type serviette et tampon en cellulose, les trucs qu'on trouve partout, en supermarché, en pharmacie, celles qui puent le parfum, ou les bios... C'est de la chiotte ! Bio ou pas, ça contient des trucs vraiment pas cool pour votre corps, pour votre intimité. Des tas d'études prouvent que les protections hygiéniques jetables (bio ou pas) contiennent des substances chimiques cancérigènes, des perturbateurs endocriniens, etc etc ! N'oublions pas que nous portons des protections hygiénique en moyenne 15 000 dans notre vie.


Quelles peuvent être les conséquences pour notre corps, notre vie ?

- Mycose

- Allergies

- Maladies endocriniennes

- Maladie du système immunitaire

- Endométriose

- Infertilité

- Cancers


C'est pas rien quand même, pas juste un petit bobo quoi... On parle d'infection ou de maladie handicapante, douloureuse physiquement et mentalement, voir mortelle. On rigole plus... C'est pas juste une question de se dire "oui mais les trucs jetables c'est plus facile".

Certes c'est plus facile, on connait ça depuis toujours, on met-on jette-on met- on jette, mais votre santé n'est elle pas supérieurement plus importante qu'une petite question de praticité ???? Il suffit d'un petit ajustement dans le quotidien de vos règles. Un ajustement qui vous prendra quelques cycles, pour le reste de votre vie de règle.


dessin : Léa Castor





Mais pourquoi a t on du mal à passer le cap ?


A cause de la société, et de ce qu'elle nous enseigne. Que le sang c'est sale (quand on saigne du nez, on ne dit pas que c'est sale pourtant ?), que les serviettes et tampons c'est sans risques, que le sang est bleu (ahaha merci always on adore !), que d'avoir mal c'est normal ("faut souffrir pour être belle", merci on adore encore !), que d'avoir une odeur intime ce n'est pas normal (décapons nous à grand coup de javel voyons !). En gros :

Sois une femme (donc soit une force puissante et divine de la nature ✌) mais tais toi !


À cause de tout ça, s'occuper de ses règles devient quelque chose de dérangeant. Vider une cup, rincer ses serviettes/culottes/tampons à la main, c'est être au contact de son sang. Mais il faut se rappeler que ce sang est notre sang, et qu'il sort de notre corps. Rien de sale, rien d'anormal.


Évidemment, pour certaines personnes, il est compréhensible que la vue du sang peut être très compliquée à vivre. Mais il faut bien faire la différence entre un réel dégout/phobie, et un inconfort à mettre en place de nouveaux gestes du quotidien.






Autre point important sur les "alternatives" saines et durables :

LA PLANÈTE !


- Qui dit saine, dit pas ou moins de fabrication et d'utilisation de produit nocifs/mortels pour nous et notre planète.

Qui dit durable dit moins de déchets et de pollution pour notre planète.










Avant de vous présentez les alternatives aux protections jetables, faisons un petit tour du coté de : L'HYGIÈNE INTIME

Ce petit point est important car encore aujourd'hui beaucoup de femmes croient que les odeurs intimes ne sont pas normales. Personne n'en parle, c'est caché, sentir c'est être sale. FAUX, avoir une odeur naturelle est TOUT À FAIT NORMAL ! Chaque femme à une odeur propre à chacune, comme la transpiration. Merci encore la société, qui nous a appris que notre corps ne devait pas avoir d'odeur, que notre corps devait être immaculé ! (immaculé conception tout ça tout ça, soyons prude et propre). NON MERCI ! Notre organe génitale est une flore vivante. Et y mettre tout un tas de produit (gel lavant, crème, lingette, déodorant, etc...) encore une fois très mauvais pour notre santé (et cette fois ci pas seulement en période de règle, mais tous les jours de notre vie) est l'idée la plus mauvaise du monde.

SOYONS FEMME ET ASSUMONS LE ♥ ✵

LE VAGIN : Premièrement on oublie le lavage du vagin, OUBLIE !!!!!!!!! Le vagin n'est pas sale, le vagin n'a pas besoin d'être lavé, il est grand et s'occupe de lui tout seul comme par magie. Les pertes blanches (plus ou moins blanche et d'aspect different tout au long du cycle) servent à ça ! Les cellules mortes et la sueur de la paroi du vagin sont évacuées. Tu vas pas laver ton oesophage ? Non. Alors c'est pareil... Le vagin c'est l'intérieur de ton corps, tu le laisses tranquille. Il a sa petite faune, sa petite flore, et il fait son petit bonhomme de chemin. LA VULVE : Elle est remplie de germe protecteur, alors si tu mets un coup de savon décapants tous les jours, ça va poser un petit problème. La flore vaginale est très fragile. Il risque d'y avoir un déséquilibre, et tu pourrais être plus sujette aux sécheresses, irritations, mycose, infections urinaire. Et puis, se laver tous les jours avec des produits décapants veut dire que tu ne connais probablement plus ton corps et ses odeurs, alors que pourtant, connaitre son odeur naturelle et normale peut être très bénéfique. Si infection il y a, odeur inhabituelle il y aura, et donc tu sauras la déceler.



Bien sur on peut se laver à l'eau ou avec un savon doux, personne n'a dit qu'il ne fallait plus jamais y toucher. Mais stop aux savons décapants avec plus de 3 ingrédients ; un savon doux végétal fera parfaitement le job promis !



ET PUIS BIZARREMENT, ILS FONT DE LA PUB À LA TÉLÉ POUR DES PRODUITS HYGIÉNIQUES INTIMES POUR HOMMES ? NON... Pourquoi, alors que nous avons tous les mêmes rapports à nos corps, les mêmes muqueuses, peaux, devrions nous plus nous laver que les hommes ? Mon côté féministe vous dira que c'est surement parcque ce sont (ou étaient ?) les désirs des hommes, et que la société est faite du pouvoir des hommes...









☾ ☾ ☾ ☾ ☾ Je vais donc maintenant, vous présenter les alternatives saines et durable :


Serviette lavable, cup, culotte de règle, tampons lavable, éponge menstruelle, flux instinctif libre.





Serviette lavable :




Une serviette lavable, c'est le même principe que la serviette jetable, on l'attache sur la culotte, cette fois ci par des pressions. Il en existe plusieurs tailles et contenances, du protège slip à la serviette XXL pour la nuit. Une fois que vous la changez, au lieu de la mettre à la poubelle, il suffit de la rincer à l'eau froide avant de la mettre en machine à basse température avec votre linge (ou pas).





Cup :



La cup, ou coupe menstruelle, est une petite coupe en silicone plus ou moins souple (tout dépend des marques et de vos besoins) que l'on insère (et ventouse) dans le haut du vagin pour la placer autour du col de l'utérus. Quand il faut la "changer", il suffit de la vider dans les toilettes, ou évier, la rincer, et la remettre.








Culotte de règle :




Comme son nom l'indique, la culotte de règle (ou menstruelle) est une simple culotte, que l'on enfile comme une culotte normale.

Elles sont constituées de plusieurs couches absorbante et imperméable. Elles sont légèrement plus épaisse que des culottes normales, mais rien à vois avec l'épaisseur d'une serviette lavable par exemple. Il en existe encore une fois, de plusieurs forme (shorty, culotte, tanga, string), et de plusieurs contenances (ex: string 1/2 tampons, shorty 2 tampons et demi).

(Psssst... Ici, ça m'a changé la vie !)








Tampon lavable :





Les tampons lavable sont des rectangle de tissu que l'on roule pour en faire un tampon à insérer dans le vagin. Il en existe pour différentes absorption, et comme les autres alternatives telle que la serviette ou la culotte, pour en changer, il suffit de les rincer à l'eau froide puis de les laver à basse température.










Éponge menstruelle :





L'éponge menstruelle, est une éponge de mer. Son usage est identique à celui d'un tampon. On la place mouillée et essorée dans le haut du vagin, et lorsqu'elle est gorgée de sang elle descend naturellement vers l'entrée du vagin, vous pouvez donc la récupérer facilement. Il faut ensuite la laver, puis la remettre. Le désavantage des éponges menstruelle est qu'il faut bien les choisir, il faut qu'elles aient été récoltées en les coupant et non en les arrachant, sinon celles ci ne peuvent pas repousser. Elles ne sont également pas aussi durable que les autres alternatives proposées, elles ne durent seulement que quelques cycles, alors que les serviettes, culottes etc, durent plusieurs années !







Flux instinctif libre :




Le flux instinctif libre, est une technique qui consiste à savoir retenir le sang de ses règles, en contrôlant les muscles du périnée, puis de les évacuer aux toilettes, à la douche etc. C'est le contrôle de son corps, cela demande une grande maitrise, et beaucoup d'entrainement.


Cela veut donc dire, pour celles qui arrivent à pratiquer cette technique de fou, plus besoin de protection hygiénique !



Ⓒ 2019 Aum Naissance